Bienvenue en vallée de la Vègre, bienvenue chez Suzette !

Aujourd’hui, laissez  vous porter par votre 2CV préférée pour un périple à travers la vallée de la Vègre ! Au menu : de la vieille pierre, un cours d’eau apaisant, la découverte du patrimoine historique et artistique d’un des plus beaux coins de l’Ouest (ne dites pas le contraire, Suzette a tendance à être un peu chauvine !) et une bonne partie de pétanque.


 

En route vers Asnières

Trajet : 10 minutes

Il est temps de prendre la route direction Asnières Sur Vègre ! En sortant du camping prenez à gauche et vous n’avez plus qu’à suivre les panneaux (plusieurs routes disponibles).

Nous vous conseillons de vous garer en plein centre d’Asnières près de l’église ou du vieux pont : c’est l’idéal pour commencer votre périple !

La petite histoire :

« Asnières » vient très probablement du mot latin « asinus » : âne.

Rien à voir avec les habitants bien sûr ! Pendant l’ère gallo-romaine, de nombreuses fermes étaient établies autour de ce point de passage de la vallée de la Vègre. L’élevage d’ânes y était alors réputé ; et le nom resta !

Bien loin des élevages, le village est aujourd’hui connu pour ses nombreux artistes et les démarches vertes du village au travers notamment de son verger conservatoire et du Jardin Mosaïque.

Voilà assez d’éléments qui vous permettront de déchiffrer le blason du village !

La petite cité d’Asnières Sur Vègre est une étape de votre voyage que vous ne devez pas manquer ! Village apprécié des artistes, venez y retrouvez une atmosphère bucolique bercée par les peintures, les vieilles pierres et un patrimoine historique à découvrir à chaque coin de rue !

Entamez une petite marche sur le sentier de découverte ou bien musardez au gré de vos envies dans les petites ruelles de ce village.

A voir / à faire :

  • Les fresques murales de l’église
  • La visite interactive du Manoir de la Cour
  • Le Jardin Mosaïque
  • Les aires de jeux et de pic nique en bord de Vègre
  • Le Vieux Pont
  • Le tour de trompe-souris sur les hauteurs du village
  • Les espèces rares du verger conservatoire

Les évènements du village :

  • Les rendez vous du Moyen-Âge, concerts et pièce de théâtre du Manoir de la Cour
  • Asnières Sur Toile en Mai
  • Le marché de printemps en Mai
  • Le grand vide grenier en Août
  • Les nombreuses expositions artistiques
  • Bien plus encore …

 

Comptez environ une heure sur place pour faire le tour de découverte. Mais on ne peut que vous conseiller de prendre le temps de faire une visite complète du Manoir de la Cour et du Jardin Mosaïque !

En route vers Poillé

Trajet : 10 minutes

Prennez la route direction Brûlon/Poillé Sur Vègre ! Si vous n’avez pas eu l’occasion de passer au Jardin Mosaïque, c’est le moment où jamais.

Oubliez les GPS. Avec Suzette, on vous donne une bonne vieille carte. On vous conseille même de faire quelques petits détours pour aller jeter un œil au Manoir des Claies ou au Château de Verdelles !

Arrivé à Poillé nous vous conseillons de vous garer à l’aire de loisir (voir page suivante).

 

La petite histoire :

Poillé Sur Vègre a été pendant de nombreux siècles le terrain de rivalité entre les seigneurs de Verdelles et de Varennes, enchaînant les périodes de discorde et de procès pour déterminer le véritable héritier de Poillé et des terres environnantes. Ce n’est qu’au bout de quatre siècle que la rivalité s’éteint entre les deux seigneuries : mais pas par gaieté de cœur : la Révolution Française entraîne la saisi de leurs biens qui sont vendus comme bien nationaux !

On peut trouver au détour des rues nombre de bâtiments qui  témoignent de leur ancienne fonction commerciale, administrative etc … qui servaient à asseoir l’autorité des seigneurs de Verdelles et de Varennes.

« Les Marches » elles, sont les vestiges de l’ancienne voie romaine reliant la Normandie à l’Anjou !

Bienvenue à Poillé : village valloné le long de la Vègre, remarquable avec tous ses volets colorés, son église romane et la douce ambiance des bords de Vègre. C’est d’ailleurs de là que vous allez démarrer votre périple. Mais pas de hâte ! Suzette a son petit secret : vous trouverez dans son coffre un jeu de pétanque. Pourquoi ne pas entamer une partie endiablée sur le terrain dédié pendant que les enfants peuvent aller se défouler sur les jeux !

Direction ensuite le bourg pour une petite boucle dans ce village plein d’histoire !

À voir / à faire :

  • L’église Romane
  • «Les Marches », installées sur l’ancienne voie romaine
  • La place des Halles et son Lavoir
  • Les bords de Vègre et le Vieux Pont
  • Ses ruelles étroites

Les évènements du village :

  • Pique-Nique «à la plage » en bord de Vègre en Juillet
  • Le «Bric à Brac » en Septembre

 

Comptez trente à quarante minutes pour visiter le village. Mais c’est sans compter sur votre partie de pétanque et un éventuel pique-nique (attention Suzette est très vieille France et n’accepte pas de chauffeur alcoolisé !).

En route vers Fontenay

Trajet : 10 minutes

Allez, faites chauffer Suzette : c’est parti pour Fontenay Sur Vègre ! Retournez sur vos pas et allez traverser le vieux pont qui enjambe la Vègre. Plusieurs routes sont possibles pour s’y rendre ; mais maintenant que vous êtes devenu un pro de la cartographie, on vous laisse vous débrouiller ! Et pour ceux qui veulent juste profiter du paysage : il vous suffit de suivre les panneaux !

Rendez vous au plan d’eau de Fontenay Sur Vègre !

La petite histoire :

On raconte que Saint Philibert, fondateur de nombreux prieurés et monastères, voyageur infatigable et évangélisateur de tout l’ouest de la France, fit un jour, vers l’an 700, une halte ici sur son chemin.

Pour abreuver son cheval il frappa le sol de son bâton, faisant jaillir une source … En ce lieu « sacré » s’implanta un village du nom de « fontanatum », c’est-à-dire « lieu où sourdent les fontaines » qui au fil du temps se transforma en Fontenay.

Partez sur ses traces en visitant l’église qui porte son nom et en trouvant la statue à son effigie dans le lavoir qui recueillerait entre autres, les eaux de la source miraculeuse.

Le château dit « Le Logis », qui est toujours la propriété des descendants des seigneurs Bastard, a servi de décor pour le film « L’homme au masque de fer » avec Leonardo Di Caprio et Gerard Depardieu.

Encore un village où la pierre jaune côtoie le ruisseau de la Vègre ! Faites halte au plan d’eau de Fontenay et profiter de cet endroit idéal pour la détente et la flânerie … Avant de repartir ne manquez pas de faire un petit tour pour jeter un œil au charmant lavoir, aux ruelles typiques et leur histoire ! Selon l’heure, vous pouvez faire un saut au restaurant !

Ceux qui veulent leur revanche à la pétanque devront profiter de cette dernière halte pour faire valoir leurs talents !

À voir / à faire :

  • Le lavoir
  • Le manoir «Le Logis »
  • L’église Saint Philibert
  • Les vieilles demeures
  • Grimper la rue des Lavandières
  • Flâner autour du plan d’eau
  • Le Restaurant Saint Philibert

Les évènements du village :

  • Feu d’artifice fin Juin
  • Le Bric à Brac en Septembre

 

Comptez quinze à vingt minutes pour visiter le village. Profitez du temps qu’il vous reste à apprécier un moment de détente près du plan d’eau !

Retour à Avoise

Trajet : 10 minutes

Votre boucle en vallée de la Vègre touche à sa fin : suivez la carte ou les panneaux pour vous rendre au camping l’Œil dans le Rétro. Nous espérons que cette petite excursion avec Suzette vous a ravi et vous a permis d’ouvrir, le temps de quelques heures, une parenthèse sur le passé pour découvrir le patrimoine de notre région. Nous ne pouvons que vous conseiller de faire une ballade à Avoise (si ce n’est pas déjà fait !), un village perché qui ne manque pas de caractère.

La petite histoire :

Le coteau de vilclair qui borde le village d’avoise a fourni pendant de nombreuses années les pierres qui ont servi à la construction des bâtiments du bourg. On peut encore y apercevoir quelques entrées de carrière qui sont aujourd’hui devenu la demeure des chauves souris !

Aujourd’hui préservé de toute exploitation, le coteau est protégé et traversé par un sentier d’interprétation vous permettant d’apercevoir une faune et une flore peu commune.

Vous croiserez en Août les papillons azurés du serpolet ou son cousin « bleu céleste » qui porte bien son nom. On y trouve même des variétés d’orchidées sauvages qui rendrait tout jardinier jaloux !

Demandez votre Suzette !